Nos « génocidaires » se la coulent douce à Bamako ?


Les autorités judiciaires rwandaises ont protesté auprès de leurs homologues des Nations Unies à propos du traitement de faveur inapproprié dont jouiraient les condamnés pour génocides incarcérés au Mali.

Les représentants du parquet général rwandais ont tenu une réunion avec les responsables du mécanisme de suivi des Tribunaux pénaux internationaux de passage à Kigali au début de la semaine.

D’après la partie rwandaise, ces personnes convaincues de génocide par le Tribunal pénal international pour le Rwanda sortent de prison la journée, font des affaires, tiennent des commerces et ils bénéficient en prison des services de domestique.

NKB 20/12/2012

Rwanda protests privileged treatment of Genocide convicts (The New Times, 18/12/2012)

Rwanda Complains to UN Over Convicts’ Lavish Life (The New Times, 10/12/2012)

Rwanda: ICTR Genocide Convicts in Mali Operate Businesses (The New Times, 04/12/2012)

Prison Break in Bamako  (The New Times, 26/07/2012)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s