L’autre son de cloche sur la période 1959-1994


Rwanda, l’idéal des pionniers : Les hommes qui ont fait la différence

D’abord Secrétaire particulier du Président Mbonyumutwa, puis Ambassadeur sous les deux régimes républicains des Présidents Grégoire Kayibanda et Juvénal Habyarimana, avec un intermède de 4 ans (1973-1977) en tant que Préfet, Pierre-Célestin Kabanda nous livre un témoignage sans concession sur la 1ère  et la 2ème  républiques, sur les hommes qui ont renversé une monarchie féodale multiséculaire et fondé un état républicain ex nihilo.

Sans infrastructure, sans administration, ils devaient imaginer, créer,  bâtir, tout ou presque. Le Secrétaire particulier a d’abord été hébergé par le Président Mbonyumutwa dans son propre logement, sans bureau ! La grandeur d’âme de ces pionniers bâtisseurs, n’avait d’égal que leur sacrifice pour la libération du « menu peuple », jusqu’à la mort ; car certains l’ont payé de leur propre vie. Mais bien évidemment comme pour tous les régimes politiques, tout finit par s’éroder, se lézarder et c’est le changement. Avec cet éclairage, l’on comprend très vite  les problèmes politico-ethniques dans lesquels se débat aujourd’hui le Rwanda.

En observateur privilégié de la vie politique rwandaise, l’auteur raconte, sans parti pris, les convulsions politiques à l’origine et à la chute de chacune des deux républiques. Avec du recul, il analyse les moments de grandes luttes, les victoires mais aussi les défaites. Il parle des hommes qu’il a côtoyés de très près, particulièrement Dominique Mbonyumutwa, mais aussi les deux autres Présidents, Kayibanda et Habyarimana, dont il a été un Ambassadeur de confiance auprès de nombreux pays occidentaux et organismes internationaux. Il parle des affaires qui ont miné la vie politique rwandaise, créé les divisions, parfois les haines, les renversements, entre ces hommes qui n’avaient qu’un idéal commun, du moins au départ, celui de servir le bas peuple. En bon connaisseur de l’administration centrale rwandaise, il nous livre à la fin de son ouvrage des listes de noms de hauts cadres depuis la fin de la monarchie féodale à la fin de la 2ème république. Une véritable mine de renseignements.

©Editions Sources du Nil

Photo Couverture : Au premier plan (de droite à gauche) : Joseph Gitera Habyarimana (avec un chapeau), Balthazar Bicamumpaka, Dominique Mbonyumutwa en train de parler avec Grégoire Kayibanda, Vénuste Kayuku.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s