Nord Kivu : les jeux sont-ils faits pour le M23 ?


A entendre les déclarations des autorités de Kinshasa qui font état de dizaines de combattants rebelles du M23 abattus et de pertes insignifiantes dans le camp gouvernemental, on pourrait être convaincu que les choses évoluent rapidement et favorablement à celui-ci.

Malgré l’appui présumés des voisins ougandais et rwandais, les rebelles congolais seraient donc « prenables » et pour le prouver, les Forces armées de la RDC leur font face avec succès depuis hier, avec l’appui dit-on des troupes de l’ONU.

Le bilan des victimes côtés rebelles est impressionnant à savoir 150 morts dont une partie vêtus d’uniformes rwandais ! Un bilan très impressionnant mais qui amène à se poser une question : n’y-a-il aucun prisonnier, blessés ou pas ?

Si l’armée congolaise a pu dénombrer autant de cadavres, elle doit ou elle a dû contrôler le terrain perdu par ses adversaires. Espérons que quelques malheureux civils ou prisonniers de guerre n’auront pas été massacrés et affublés de tenues militaires pour pouvoir donner de la substance à des communiqués victorieux sans lendemain.

Kigali, qui est accusé depuis de nombreux mois de soutenir directement les rebelles congolais, a d’ores et déjà condamné la reprise des hostilités.

Les autorités rwandaises iront-elles plus loin si leurs présumés alliés étaient sur le point d’être défaits complètement ? Probablement parce qu’elles considèrent que le combat des rebelles (la défense des intérêts de leur communauté) est fondé et que leurs revendications quant à l’application des accord de 2009 sont légitimes.

Elles évoquent d’ailleurs déjà d’un nouvel afflux de réfugiés congolais sur son sol et des victimes rwandaises des confrontations.

Si le M23 était bientôt en très mauvaise posture, Kigali aura deux solutions : fermer les yeux et sacrifier ainsi ce nième mouvement rebelle tutsi congolais ou intervenir directement pour faire cesser le massacre. Mais nous n’en sommes pas encore là. Il ne s’agit jusqu’à présent que de la propagande guerrière du côté gouvernemental congolais.

NKB 16/11/2012

RDC: accalmie dans l’Est, mais les réfugiés affluent vers Goma (AFP, 16/11/2012)

RDC: 113 rebelles tués dans les combats près de Goma (AFP, 16/11/2012)

U Rwanda rurahamagarira FARDC na M23 guhosha imirwano bubuye (Igihe, 16/11/2012)
RDC: plus de 150 rebelles tués (BBC Afrique, 16/11/2012)

Le Rwanda demande l’arrêt des combats à l’est de la RDC (AFP, 16/11/2012)

Government condemns renewed fighting in DRC

(The New Times, 16/11/2012)

DR Congo clashes: ‘150 M23 rebels killed’ near Goma (BBC Africa, 16/11/2012)

RDC: reprise des combats dans le Kivu (BBC Afrique, 15/11/2012)

RDC: la fermeture de la frontière de Bunagana «coupe les fonds du M23», selon Lambert Mende (Radio Okapi, 15/11/2012)

RDC: le chef du M23 sur la liste noire des Etats-Unis (RTL.be, 13/11/2012)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s