L’expert onusien Steve Hege, un nouveau Jean-Louis Bruguière ?


Il y a quelques années – en novembre 2006 pour être précis – un juge français en apparence très sérieux avait lancé des mandats d’arrêts internationaux  contre 9 personnalités du régime du général Kagame pour de nombreux crimes présumés commis au Rwanda et en République démocratique du Congo. Le magistrat en question, Jean-Louis Bruguière avait un solide parcours professionnel de super juge anti-terroriste que son rapport d’enquête en avait ébranlé plus d’un.

Les autorités de Kigali avaient directement coupé les ponts avec celles de Paris et puis on a attendu que ces mandats d’arrêts soient appliqués… peine perdue ! Seule la colonelle Rose Kabuye, cheffe du protocole du chef de l’Etat rwandais a été arrêtée et transférée en vertu d’un arrangement entre Kigali et Paris qui allait – pour faire court – dégonfler le dossier Bruguière et conduire à l’ouverture d’une nouvelle qui semble encore loin de confirmer les conclusions de 2006.

Aujourd’hui un peu moins de 6 ans plus tard, plus d’un sont ébranlés par le concert d’accusations qui fusent contre un Rwanda qui serait impliqué jusqu’au cou dans la nouvelle crise dans l’est de la République du Congo. C’est plus grave maintenant : il ne s’agit plus uniquement de la France, ou d’un juge français et la machine judiciaire française contre le Nouveau Rwanda mais du Grand machin comme l’appelait Charles de Gaulle. Kigali ne semble pas ébranlé, ni même impressionné par L’ONU et son  rapport commandité à un groupe d’expert. L’expert en chef, Steve Hege, est selon les porte parole du Pays des Mille Collines un pote des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda qui opèrent en RDC après avoir mis le Rwanda à feu et à sang en 1994.

Steve Hege, FDLR, Jean-Louis Bruguière, Françafrique, etc. même combat ? En tout cas, Kigali en est convaincu. Reste à convaincre le monde – dont certains importants bailleurs de fonds qui ont fermé leurs robinets – et son Grand machin basé à New York, USA.

NKB 13/08/2012

Le Rwanda, coupable ou victime d’une machination ? (Albert Rudatsimburwa, Contact FM, Kigali, 06/08/2012)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s