Mon Rwanda dont tout le monde nous parle


Samedi 4 août, l’invité de l’émission hebdomadaire de BBC Afrique (le service français en partie basé à Dakar, Sénégal) – Afrique en direct – était Ousmane Sene, professeur de Langues et civilisation américaines. Le thème du jour était la tournée en cours  de la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton en Afrique.

Il n’a échappé à personne durant ce débat que M. Sene est un américanophile passionné et passionnant. Cela ne l’empêche pas d’aimer et de s’intéresser à son continent d’origine et de résidence. Il n’a pas caché avoir été et être époustouflé par les progrès remarquables du Rwanda. Il a reconnu à celui-ci d’avoir sorti de l’ornière (l’expression n’est pas de lui) son pays en quelques années grâce à la force de sa volonté. Il a expliqué son enthousiasme devant l’expérience rwandaise en donnant l’exemple de la propreté des rues de la capitale rwandaise : on ne peut pas trouver un seul morceau de papier abandonné jonchant le sol. Alors que chez lui à Dakar, dans la banlieue notamment à Cambérène, une vingtaine de jeunes Canadiens ont, à l’entendre, récemment traversé l’Atlantique pour nettoyer « le marché qui puait » !

Pour le professeur Sene , il y a certaines aides étrangères dont l’Afrique peut se passer et le Rwanda est une source d’inspiration. Le journaliste qui présentait l’émission lui a quand même fait remarquer que tout n’était pas rose – les prisonniers exceptés – dans ce pays.

Ousmane Sene a considéré qu’il fallait les deux, que démocratie et rigueur (propreté, efficacité, organisation, etc.) devait allait de pair. Un mix de démocratie et de tolérance sénégalaises avec la discipline rwandaise en quelque sorte.

Rendez-vous à Kigali et à Dakar pour ce mariage !

NKB 05/08/2012

Vous pouvez réécouter cette émission en direct aujourd’hui à 11 heures GMT. En FM (BBC Afrique en FM) ou par Internet (bbcafrique.com)

P.S. : Aujourd’hui, le Rwanda est à la Une non pas pour ses lieux publics immaculés mais pour son implication présumée dans la nouvelle crise qui sévit de l’autre côté du Lac Kivu et des Birunga (volcans). C’est un secret de polichinelle pour Kinshasa que Kigali s’est déjà attelé à réfuter point par point.

Rwanda wants lead UN expert on Congo probed (The New Times, 07/08/2012)

RD Congo : Goma sous la menace des forces rebelles (Figaro, 06/08/2012)

RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU veut protéger Goma du M23 (RFI, 03/08/2012)

Rwanda submits rebuttal to controversial UN report (The New Times, 01/08/2012)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s