L’islamisme une « chance » pour l’Afrique noire ?


On parle de plus en plus des islamistes un peu partout en Afrique, d’est en ouest. En 1998 déjà, le continent africain avait été frappé par ces mouvements qui veulent imposer leur version de l’Islam et s’imposer par leur interprétation particulière de cette religion.

On a découvert alors Al Qaïda et son fondateur feu Oussama ben Laden ou Osama Bin Laden. Gosse d’un riche yéménite vivant en Arabie saoudite, il est devenu jihadiste en Afghanistan puis au Soudan puis de nouveau en Afghanistan pour finir au Pakistan.

Aujourd’hui le continent connaît Boko Haram, Ansar Dine, Al Shabab, Al Qaeda au Maghreb Islamique, MUJAO (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest), etc.

D’est en ouest, l’Afrique noire est confrontée à un défi qui pourrait voir s’effondrer des Etats qui n’ont pas une organisation et des institutions suffisamment fortes.

Au début des années 90, la Somalie a explosé en raison – notamment –  des divisions claniques que l’Etat somalien n’était pas parvenu à réduire. Les tribunaux islamiques aka al Shabab ont récemment profité du vide laissé au centre du pays par la fin du régime Siad Barre pour se découper un territoire dans et tout autour la capitale qui n’était jusqu’à récemment limité que par les frontières internationales du pays et de l’Etat auto-proclamé du Puntland.

La nouveauté avec 2012, c’est que les islamistes africains ont sous couvert de l’indépendantisme touareg conquis en quelques semaines un immense territoire au nord du Mali.

Au Nigéria, Boko Haram mène sa campagne violente depuis quelques années mais il ne contrôle pas encore de territoire même minime. L’Etat le plus peuplé du continent parvient encore seul à gérer ses islamistes contrairement à la Somalie et au Mali. Celui-ci espère que la communauté internationale va intervenir pour mettre hors d’état de nuire les jihadistes locaux et leurs confrères étrangers de plus ou moins loin mais aussi les indépendantistes touaregs.

Le défi est de taille et c’est un test vital pour l’Union africaine mais surtout pour les pays d’Afrique noire qui ne pourraient pas s’en remettre s’il était avéré qu’il ne peuvent seul ou ensemble contenir et même éradiquer un adversaire qui met en cause leur légitimité et même leur existence.

S’ils réussissent à faire face – du moins ceux qui y parviendront – ils auront acquis ou ils auront atteint un niveau supérieur dans l’établissement de véritables Etats stables et forts dont la légitimité est reconnue par leurs habitants autant que par leurs voisins et leurs partenaires.

Pour cela il faudra beaucoup de rigueur, de discipline et d’abnégation dans la gestion de l’Etat, autrement des islamistes – et tous autres militants de quelle que cause – déterminés, hyper armés et financés adéquatement pourront ne faire qu’une bouchée d’Etats qui ne contrôlent ni leurs frontières, ni leurs armées, ni leurs administrations composées de fonctionnaires mal payés corrompus et corruptibles, ni leurs budgets, ni leurs économies, etc.

Pour la Somalie, l’Afrique et le Monde ont finalement pris la mesure du danger – après 20 ans mais il vaut mieux tard que jamais – et les forces africaines appuyées par les puissances mondiales ont commencé à limiter l’influence des Shababs.

De l’autre côté du continent, c’est l’appel à la mobilisation pour le Mali mais aucun soldat ouestafricain n’est encore à pied d’oeuvre ni au sud et ni encore moins au nord. On a déjà décidé qu’ils seront un peu plus de trois mille. Reste à les déployer sur le terrain avec ou sans le consentement des gens de Bamako et de ceux de Gao.

Nous nous demandions dans le titre si l’islamisme était une chance pour l’Afrique, disons que c’est une opportunité de se dépasser, de sortir de la cinquantaine d’année de médiocrité et de stagnation qui a suivi les « indépendances » (de qui, de quoi ?).

NKB 21/06/2012

En parcourant Internet nous sommes tombés sur ce site qui traite de défense et de sécurité en Afrique.

http://africadefensejournal.wordpress.com/

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s