Parler-vrai et absence de tabous au Rwanda !?


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons lu pour nous et pour vous

Straight talk – Rwanda’s secret to development
by Joseph Rwagatare

La lecture régulière du premier quotidien rwandais, The New Times est particulièrement intéressante parce qu’on peut y apprécier l’idéologie dominante voire la pensée unique en vogue aux Pays des Mille des Collines. Malgré que le commentaire de M. Rwagatare évoque le parler-vrai qui serait le secret ou la recette des Rwandais pour le développement, c’est tout le contraire qui y est développé.

Un exemple frappant est cette phrase où l’auteur dit ceci : Everyone sings from the same song sheet, no one is out of tune and the result is harmony.  Traduction : chacun chante à partir de la même partition, personne ne détonne et le résultat c’est l’harmonie. Pas vraiment une preuve de liberté de… ton.

Une autre preuve (contre-preuve) donnée par M. Rwagatare à son propos sur la franchise dans l’expression est qu’il y a notamment deux importants forums où les Rwandais peuvent dire tout ce qu’ils veulent sur le Pays. Il y a d’abord la Retraite nationale annuelle des autorités du pays et ensuite le Dialogue national. Le problème que nous avons c’est qu’ils sont tous les deux organisés par le pouvoir et que nulle part au monde, les grandes ou les petites messes célébrées par des autorités au pouvoir ne servent  à remettre en question celui-ci en posant les questions qui fâchent vraiment. Peut-on tout aussi franchement si pas plus aborder tous les sujets dans d’autres cadres ? Dans les églises, les temples, les mosquées, les écoles, les clubs, les universités, à la radio, à la télévision, dans les bistrots, sur les lieux de travail,  dans les bus, etc. sans se faire accuser d’atteinte à cette harmonie nationale ?

En finissant d’écrire son article, l’auteur accompli, selon nous la prouesse, de dire une chose et son contraire à quelques centimètres de distance !

On nous dit qu’on parle de tout au Rwanda, qu’il n’y a pas de tabous mais que les gens préfèrent parler d’économie. Un miracle. Ils peuvent parler de tout mais ils choisissent d’eux-mêmes de ne parler que d’économie et de développement.

Et ce serait un cinglant désaveu pour l’armée d’experts et de conseillers indésirables qui pensent qu’ils savent mieux que les Rwandais ce qui est bon pour eux. Nous aurions, selon ceux-là et à entendre M. Rwagatare, moins besoin de croissance économique  et davantage besoin d’ouverture de l’espace politique.

This fact is a resounding rebuke to the army of experts and unsolicited advisors who think they know best what we need. According to them, what we need is not more economic growth, but more open space (whatever that means).

Toujours cette idée que l’un va sans l’autre, que l’un peut aller sans l’autre, que l’autre peut gêner l’un, que l’on peut parvenir au progrès économique sans trop se préoccuper des  libertés d’expression et d’association. Où est ce franc parler qui serait le secret du développement rwandais ? Dans les forums orchestrés par le pouvoir : Forum des partis, Dialogue national, Retraite annuelle, Camps de solidarité (Ingando), etc  ?!

Straight talk – Rwanda’s secret to development

Il y a quelques semaines, nous avions écrit un autre commentaire où nous faisions part de notre recherche vaine du mot démocratie dans la littérature de nos amis du New Times. Avez-vous eu plus de succès que nous ?

NKB 06/03/2012

L’économie c’est très intéressant mais de quelle économie s’agit-il ? De celle dans laquelle interviennent lourdement le parti au pouvoir et l’armée (et/ou les membres de ces institutions à titre privé ou officiel)  ?

Le FPR croit-il en la démocratie et aux libertés ? (NKB, 18/02/2012)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s