Goma: huit véhicules de Super match saisis au Rwanda


Il y a des titres qui font que vous vous demandez parfois si les blagues du poisson d’avril sont de rigueur toute l’année. Et faute de temps vous ne lisez pas le corps de l’article ou plus généralement du message. Deux jours passent et l’affaire ne meurt pas de sa belle mort : la BBC en kinyarwanda contacte les intéressés pour leur demander leur réaction. Vos connaissances vous en reparlent. C’est finalement du sérieux !
La presse rwandaise à l’intérieur des 26 338 km2 du Rwanda n’a quant à elle
pas pris la peine d’aller au delà du communiqué de la Police nationale qui annonçait avoir saisi des véhicules commandés par une société Congo Tobbaco Company (CTC) basée en RD Congo appartenant à l’ancien présumé financier du Front patriotique rwandais, Tribert Rujugiro Ayabatwa.
Dans son bref communiqué la police dit disposer d’éléments suffisamment convaincants pour suspecter que ces véhicules étaient en fait destinés aux rebelles rwandais qui opèrent outre-Kivu !
La police n’étant certainement pas une source indépendante et encore moins fiable en ce qui concerne son propre travail, nous nous sommes demandé si l’esprit critique n’était pas une denrée de plus en plus rare au Pays des Mille Collines…
Du propre aveu de la police l’enquête est toujours en cours pour traduire les suspects en justice. La conclusion de ces enquêtes doit déjà être connue puisqu’on nous annonce que le patron de la CTC, les chauffeurs des véhicule et un « dédouaneur » comparaîtront effectivement.
De quoi parle-t-on ? L’ancien membre (commissaire) du Comité exécutif national du Front patriotique rwandais, ancien pilier des holdings financier de ce parti et ancien patron des patrons, Tribert Rujugiro Ayabatwa commanderait à travers une de ses sociétés des véhicules tout terrain au Rwanda pour les offrir aux rebelles des FDLR et/ou autres après les avoir fait transiter par route entre Kigali et Goma !
Qui prend-on pour des imbéciles dans cette histoire ? Pas les membres des forces de sécurité rwandaises !
Est-ce à des fins pédagogiques que la BBC en kinyarwanda et en kirundi a jugé utile de faire réagir l’autre partie après avoir écouté les explications du porte-parole de la police ? Très probablement.
Tribert Rujugiro a donné son point de vue le jour même : les véhicules n’avaient pas encore été remis à la CTC, ce n’est pas la première fois que cette société procède à un tel achat, les chauffeurs arrêtés ne sont pas employés par la CTC, etc. et SURTOUT il ne pourrait pas faire abstraction de tous les siens – plus de 400 personnes – massacrés à Gatagara pendant le génocide et s’allier aux rebelles des FDLR génocidaires présumés.
Le porte-parole de ces FDLR M. « Laforge » a dit qu’il s’agissait de nouveau de la comédie rwandaise et que ces véhicules – qui ne leur étaient pas destinés – ne leur auraient de toute façon pas été d’un grand secours car on ne peut pas y mettre une grande quantité de matériel.
NKB 16/04/2011

Rwanda National Police statement (The New Times, Kigali, 14/04/2011)
Nyabihu : Polisi y’Igihugu yataye muri yombi imodoka 8 bikekwa ko zari ziguriwe umutwe wa FDLR (Igihe.com, 14/04/2011

FDRL irahakana ko ikorana na Rujugiro? audio

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s