Patrick Habamenshi a écrit


Le hasard fait bien les choses ! Le même jour, avant hier dimanche 4 septembre deux de nos lecteurs séparés par des milliers de kilomètres (Canada – Belgique) nous ont informé de la sortie d’un livre écrit par un Rwandais de la diaspora et pas des moindres puisqu’il s’agit de l’ancien ministre rwandais de l’agriculture Patrick Habamenshi.En faisant des recherches sur Internet, nous avons trouvé quelques informations sur cette ouvrage qui a déjà deux mois. Pourquoi il est intéressant ? Pour les non initiés M. Patrick Habamenshi est le fils de feu Callixte Habamenshi, diplomate et ministre sous la Première, la Seconde et la Troisième République.

Rwanda, Where Souls Turn to Dust : My Journey from Exile to Legacy

Actif dans les cellules du Front patriotique rwandais après 1994 au Canada, il rentrera au Rwanda après 2000 pour occuper de très hautes fonctions dans l’administration rwandaise (Président du Conseil d’Administration de la branche thé de l’Office des culturels industrielles du Rwanda – OCIR, Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Agriculture et enfin Ministre de ce même ministère). Il n’avait pas quarante ans et il avait déjà atteint le sommet. Et puis d’un coup, il est tombé en disgrâce et il a été littéralement pourchassé par le premier et unique quotidien rwandais The New Times qui le suspectait d’avoir commis des malversations dans l’octroi de marchés publics dépendants de son département.

Pendant plusieurs mois, une campagne médiatique contre M. Habamenshi sera menée par The New Times au nom de l’accès à l’information et la lutte contre la corruption. Dès le départ un Patrick Habamenshi confiant dira que toutes les accusations contre lui étaient fausses mais cela n’aura aucun effet contre ses tourmenteurs qui continueront de plus belle jusqu’à ce que – d’après ce qui a été dit notamment par les mêmes – il se réfugie dans les locaux de l’Ambassade du Canada (il avait acquis la nationalité canadienne avant de rentrer chez lui).

Il en sortira après avoir reçu certaines « assurances » et il sera finalement jugé à la Haute cour qui le blanchira complètement !!! Nous n’avons pas encore lu son livre mais notre contact nord américain nous en a donné un rapide aperçu au téléphone et il semble bien que M. Habamenshi traite de cette épisode rocambolesque.

Certains compatriotes, rencontrés notamment au Sénégal où il a étudié une partie de son université, expliquent ses déboires par le fait qu’il n’a pas compris que la logique du système était qu’il n’y avait pas de logique (cartésienne ou autre). Heureusement pour lui et pour nous, il a survécu : nous pouvons le lire ! A-t-il évoqué les chèvres qu’il aurait distribué aux ruraux dans le cadre de la campagne électorale du général Kagame ? Il peut en rire avec nous, aujourd’hui !

Un de nos lecteurs avait trouvé une photo sur le site de la Présidence de la République du Rwanda montrant M. Habamenshi en compagnie du président Paul Kagame et il nous l’avait envoyée fin juin 2005 – en pleine « Affaire Habamenshi » – avec ce commentaire lapidaire « When you get to close to the sun, you get burned ».

Connaissant personnellement le personnage nous avions suivi « de près » mais à distance (Bruxelles-Kigali), les rebondissements de l’affaire et nous allons nous replonger dans nos archives pour ceux qui n’ont rien su ou qui ont oublié.

NKB 06/10/2009

Un résumé trouvé sur Google (nous vous l’avons traduit rapidement)

The author, Um’Khonde Patrick Habamenshi, was appointed Minister of Agriculture in Rwanda in October 2003, two days after his thirty-fifth birthday. It started as a dream but rapidly became a nightmare marked by constant threats, insults, and unfounded accusations. He resigned in May 2005 and sought refuge in the Canadian Embassy in Kigali. The following year was a slow downward spiral to the same hell that decimated Rwanda in 1994, a hell of injustice and senseless persecution.

The experience left him broken beyond words. He was left with the demons and ghosts of his broken country and with tortured experiences that would surely destroy him if he succumbed to them.

« Rwanda, Where Souls Turn to Dust » is the remarkable story of his healing path to rebuilding his mind, body and spirit. He had to move away from the negative things that had been dominating his life, the loss of his loved ones, and the loss of his previous dreams. He rebuilt his life from the ashes of his old life in Rwanda, a life free of hatred, free of prejudice, and free of fears.

L’auteur, Um’Khonde Patrick Habamenshi, a été nommé ministre de l’Agriculture au Rwanda en Octobre 2003, deux jours après son trente-cinquième anniversaire. Tout avait commencé comme un rêve, mais ça a rapidement tourné au cauchemar, marqué par des menaces constantes, des insultes et des accusations sans fondement. Il a démissionné en mai 2005 et a cherché refuge dans l’ambassade du Canada à Kigali. L’année suivante fut une lente spirale descente en enfer la même que celle qui a décimé le Rwanda en 1994, un enfer d’injustice et de persécution insensée.

L’expérience l’a brisé au-delà des mots. Il a été laissé avec les démons et les fantômes de son pays brisé et tourmenté avec des expériences qui l’auraient sûrement détruit si il y avait succombé.

« Rwanda, où les âmes deviennent poussière » est l’histoire remarquable de son chemin vers la guérison, vers la reconstruction de son esprit, le corps et l’esprit. Il a dû abandonner les aspects négatifs qui ont dominé sa vie, la perte de ses proches, et la perte de ses rêves antérieurs. Il a reconstruit sa vie sur les cendres de son ancienne vie au Rwanda, une vie sans haine, sans préjugés et sans craintes.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s