Crise dans l’immobilier de Kigali ?


Grands projets remisés ?

mercredi 9 septembre 2009

Il y a quelques années les autorités de la ville avait rêvé éveillé en lançant un projet de rénovation complète du centre ville de Kigal situé sur la colline de Kigali. Pour moderniser notamment le quartier dit du plateau bet celui du quartier commercial il avait été décidé d’obliger tous les propriétaires actuels d’immeubles d’élever à la place des bâtiments d’un minimum de 4 niveaux.

Pour ce faire les propriétaires qui ne disposeraient pas de fonds propres suffisants pourraient s’endetter auprès des banques. Si ils ne s’exécutaient pas conformément à ces directives, ils devraient tout simplement vendre à des personnes disposées à mener à bien des projets dans la ligne de la nouvelle politique urbanistique de la marie de la Ville de Kigali.

Nous avons quelques lecteurs ces propriétaires et ils nous ont informé que le projets
« gratte-ciels » de Kigali a été rangé sine die dans les armoires de la Mairie pour cause de crise financière mondiale. Les banques n’auraient déjà plus de fonds pour les prêts aux opérations courantes des hommes d’affaires que pour en disponibiliser pour le long terme du béton.

Il y a quelques semaines, le chef de l’Etat rwandais, lors d’une séance de travail manuel collective Umuganda avait évoqué le redéveloppement du quartier résidentiel de Kiyovu situé sur la même colline centrale de Kigali.

Il est question de permettre des entrepreneurs privés d’y construire des immeubles destinés notamment à des hôtels. La mairie de la ville de Kigali devrait présenter son plan très bientôt. Les bâtisseurs pourraient donc commencer les destructions-reconstructions mais la question sera de rentabiliser ces investissements. Surtout pour ceux qui empruntent à des taux très élevés et/ou qui n’ont pas d’argent à jeter par les fenêtres à Kigali ou ailleurs. Quand ? Après la crise financière ?!

Nos craintes passées quant à l’apparition d’une dangereuse bulle immobilière ont été dégonflées en un coup par la crise financière mondiale.

NKB 09/09/2009

P.S. : d’après un de nos analystes et observateurs privilègiés bruxellois, il n’y aurait plus de sous à Kigali en raison d’investissements dans des produits financiers toxiques d’origine américaine et les plans financiers pyramidaux du type Bernard Madoff… Rumeurs bruxelloises !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s