Compliqué le cas Corneille Nyungura ?


En avril 1994, la famille de Corneille Nyungura vivait à Kicukiro, dans la périphérie sud est de la capitale du Rwanda. Kicukiro… le quartier de l’Ecole technique officielle (ETO) dont traite le film Shooting Dogs. C’est l’histoire de Tutsis et Hutus de l’opposition qui se sentant menacés se sont réfugiés dans une zone sous protection des forces de l’ONU. Jusqu’à ce que ces troupes se retirent et les abandonnent aux miliciens Interahamwe qui les massacreront après une marche forcée de la mort vers Nyanza, au sommet de la colline, sur la route en direction du Bugesera. La famille de Corneille sera massacrée à son domicile par des hommes armés et vêtus d’uniforme militaire… C’est Corneille qui les a vus et qui l’a dit.

Dans ces interviews, Corneille Nyungura explique que sa famille a été emportée dans le génocide. Lorsqu’on le questionne sur son ethnie il dit qu’il n’est ni Hutu ni Tutsi, qu’il est « mélangé » puisque son père était Tutsi et sa mère Hutu. Un couple mixte avec un chef de famille Tutsi. Ce n’était pas si clair puisque de nombreuses personnes ont été étonnées d’apprendre que le père de Corneille était en fait un Tutsi. D’autres ont affirmé qu’il avait changé d’ethnie mais que chez lui à Butare, sa famille était bel et bien cataloguée Tutsi. Ceux qui l’ont tué ne le savaient sûrement pas mais ils l’ont trouvé chez lui, lui le notable du Parti social démocrate (PSD) qui n’avait pas dû (ou pas pu ?) fuir dans l’ETO.

D’après nos informations avant de fuir au Congo, Corneille a été aidé par des voisins, pour offrir une sépulture à sa famille. Il sortira du Rwanda par Goma et une connaissance de ses parents le fera parvenir Kinshasa d’où il prendra l’avion pour l’Europe.

Corneille est une victime, un rescapé du conflit rwandais dont l’histoire ne correspond pas tout à fait au schéma simpliste et manichéen Hutu-Tutsi, les méchants d’un côté, les bons de l’autre… et ce n’est pas toujours facile à expliquer au grand public des médias où il fait la publicité de ses chansons populaires. Alors on dit qu’on va rentrer parce que ça fait bien mais aujourd’hui 13 ans ont passé et son public va finir par croire qu’il lui cache quelque chose… Marié et âgé de 30 ans aujourd’hui, Corneille a changé de disque !

NKB 28/06/2007

« […]Ce n’est pas un pays que je considère comme chez moi car j’en garde des souvenirs atroces. N’importe qui aurait vécu ce que j’ai vécu le comprendrait parfaitement. Plutôt que de rester dans une espèce d’hypocrisie qui partait d’une bonne intention mais qui n’était pas vraie, qui consistait à dire que je comptais y retourner, je préfère dire que je ne veux pas y retourner. C’est une certitude. Je changerai peut-être d’avis, mais je suis encore très loin de la guérison […] » (musique.com)

Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s