Liberté d’expression ou subversion ? Byabagamba et Rusagara pourront en discuter longuement… « librement » !


Rwanda : Des condamnations sanctionnant la liberté d’expression confirmées

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

France en Afrique sahélienne : faut-il anticiper un départ précipité ?


Photo : Afrique confidentielle

Depuis quelques mois, voire quelques années, la France et ses soldats sont suspectés et même accusés ouvertement de jouer un double jeu dans l’insécurité qui prévaut aujourd’hui dans le Sahel.

Les hommes de l’Armée française laisseraient faire les djihadistes pour pérenniser leur propre présence dans la région et y exploiter discrètement d’abondantes ressources.

Les manifestations contre la présence française se succèdent dans certaines capitales sahéliennes mais les dirigeants de ces pays ne sont pas prêts à se passer des guerriers déployés par Paris.

Il y a un peu plus d’un quart de siècle au Rwanda, les troupes belges de la Mission des Nations Unies étaient aussi accusées d’être de mèche avec les rebelles majoritairement tutsis.

Le « sentiment anti-belge » avait été alimenté par des médias proches de l’ancien parti unique et des radicaux au sein de l’armée gouvernementale qui résistaient aux changements politiques dans le pays.

Lorsque le chef de l’État a été assassiné le 6 avril 1994, les Belges ont été accusés de ce crime avec les Tutsis. Dix casques bleus belges ont été lynchés par des soldats de l’armée rwandaise dans un camp militaire et la Belgique a retiré son bataillon, les autres pays fournisseurs de troupes à la mission des Nations Unies ont suivi. La guerre a repris et le génocide contre les Tutsis a été commis.

En Somalie et avant cela au Liban, face à des pertes importantes de soldats, les USA ont retiré leur contingent. Idem pour la France au Liban.

Dernièrement 13 soldats français ont perdu la vie dans un accident d’hélicoptère et le président Macron a demandé aux Sahéliens de clarifier leur position par rapport au « sentiment antifrançais ». Pour le moment, les troupes restent sur place et continuent d’appuyer les armées locales. Pour le moment : si le coût en vies françaises – militaires mais aussi civiles – augmentait fortement – Dieu nous en garde – et qu’il devenait insupportable, Paris pourrait plier bagages et laisser les locaux se débrouiller entre eux et avec les djihadistes.

Ceux-ci le savent et les Sahéliens devraient peut-être anticiper un départ précipité du parrain français. Prévoir un Plan B, car on ne sait jamais…

« Impossible n’est pas français », entendions-nous dans le temps.

NKB-D

Publié dans afrique, France, rwanda | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Habyarimana, Soleimani… : en 1994, il n’y avait pas de drones tueurs, ni d’internet


Les récentes images des carcasses incandescentes des véhicules du convoi du général iranien Qassem Soleimani diffusées sur les médias/réseaux sociaux nous ont rappelé celles qui avaient été diffusées dans Jeune Afrique après l’attentat contre l’avion du président Juvénal Habyarimana.

Les suites de l’attentat contre l’ancien chef de l’État rwandais sont connues. Pour le chef militaire iranien, « le monde retient son souffle ».

L’Iran promet de venger son fils et une fois que cela sera fait, les cibles (USA, Israël, Arabie saoudite, etc.) de la vengeance identifieront des objectifs pour leurs représailles et ils frapperont de nouveau à leur tour.

Yeux pour œil, dents pour dent !

Il y a un quart de siècle, pour parvenir à leurs fins les commanditaires de l’attentat contre Habyarimana et son homologue burundais, Cyprien Ntaryamira et leurs suites, avaient dû envoyer sur le terrain (Kanombe, Masaka) une équipe de tireurs de missiles qui ont réussi le crime parfait. Apparemment. Jusqu’à présent en tout cas.

Le vendredi 3 janvier 2019, il a été beaucoup plus facile d’envoyer Soleimani ad patres, grâce à toutes les nouvelles technologies de la destruction et de la communication, l’opérateur du drone de combat a pu à distance et confortablement installé à son poste de travail informatisé et climatisé, déclencher un tonnerre de feu.

Pas vus, pas pris : les commanditaires de l’attaque du 6 avril 1994 au Rwanda et leurs « agents au sol » courent toujours. Confortablement installés dans des bureaux informatisés et climatisés. Probablement. Et ils ont peut-être des drones…

NKB-D, 5 janvier 2020

Publié dans génocide, guerre, Habyarimana, justice, rwanda, Terrorisme | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Que retenir de 2019 pour le Rwanda ?


Louise Mushikiwabo et Félix Tshisekedi entrent en fonction, poursuite des tensions avec l’Ouganda, le président Kagame et la ligne rouge qui a tué Seth Sendashonga, la 25e commémoration du génocide des Tutsis, des combats dans le sud-est, lancement d’un satellite, l’arrestation-rapatriement du porte-parole rebelle Callixte Nsabimana « Sankara », la disparition du ministre Richard Sezibera, Paul Kagame au G7, la détention préventive de l’ex-patron des patrons, le Financial Times et les présumées statistiques de la pauvreté manipulées, les sommets sur le Genrecet le SIDA à Kigali, la dénonciation par Diane Rwigara et Victoire Ingabire des disparitions d’opposants, le phénomène de « Miss Rwanda » Josiane Mwiseneza, Bannyahe ?, etc.

Merci de complétez la liste

BONNE ANNÉE de la part et avec Les Nouvelles de Kigali à Bruxelles via Dakar

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

ICYEREKEZO ! La Vision 2020 du Rwanda : rêve ou cauchemar ?


Voyons ce qu’en disent les médias locaux en ligne…

2000 kilomètres de routes asphaltées dans tout le pays, beaucoup plus qu’en… 1994 !

District de Kamonyi : « Avant c’était la brousse ! Les autorités nous disaient que l’électricité ne peut passer la rivière Nyabarongo. »

50 Mw en 2000, près de 225 en 2019, 2% des ménages électrifiés en 2000, 52% en 2019.

Rubavu : « Ce que le Président a promis, il l’a réalisé ».

Icyerekezo 2020: Impinduka zigaragara z’iterambere mu Karere ka Rubavu

Traduction : « Vision 2020 : des progrès remarquables dans le District de Rubavu »

Message du Nouvel An

Au Rwanda, un « miracle » économique terni par l’insécurité alimentaire

Pour David Himbara, l’ancien conseiller du chef de l’État rwandais devenu un de ses plus virulents opposants, la Vision 2020 est un… vrai cauchemar.

Kagame, 2020 Is Here But Your Middle-Income Economy Was Born Dead

(David Himbara)

Rwanda: à Kigali, les pauvres se sentent exclus de leur ville en pleine métamorphose (Belga)

Publié dans Développement, FPR RPF, Kinyarwanda, Paul Kagame, rwanda, Urbanisme, Visit Rwanda | Tagué , , | Laisser un commentaire

De retour de RD Congo, Angéline Mukandutiye : femme génocidaire… et Tutsie ?


From DRC Jungles To Jail: Genocide Architect Mukandutiye Starts Life Sentence In Rwanda

Women who killed in the Genocide

Mukandutiye avant 1994 et aujourd’hui (KTPress)

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

Le quartier « Bannyahe » – « Où sont les chiottes » – etc. incompatibles avec la Vision 2020 !


Rwanda: à Kigali, les pauvres se sentent exclus de leur ville en pleine métamorphose

Déguerpissements de fin d’année à Kigali-La-Plus-Propre

Les autorités de Kigali souhaitent que les zones marécageuses (14% de la superficie de la ville) soient libérées des constructions spontanées et autres bidonvilles pour des raisons de sécurité

(photo : BBC Gahuza)

Rwanda: Abari gusenyerwa bavuga ko ari akarengane bari gukorerwa na leta (BBC Gahuza, London)

« Rwanda : les personnes dont les habitations ont été détruites disent qu’il s’agit d’une injustice de la part de l’État »

New Kigali master plan halts relocation of slum dwellers (The New Times, Kigali)

https://youtu.be/I4kJtBWq270

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire