Un très long service militaire pour René Ngendahimana


René Ngendahimana (photo: Igihe)

Le lieutenant-colonel René Ngendahimana fait partie des centaines de membres des Forces rwandaises de défense mis à la retraite au début de la semaine.
Depuis l’an dernier, il était porte-parole de l’armée et son arrivée à ce poste avait rappelé à d’anciens que M. Ngendahimana était resté dans les rangs de l’Armée patriotique rwandaise (APR/RPA, dénomination précédente de l’armée rwandaise issue de la rébellion armée des années 90) contre son gré.

Umuvugizi w’Ingabo z’u Rwanda Lt Col Ngendahimana na we yasezerewe

Porte-parole de l’armée rwandaise « à l’insu de son plein gré »

Quelques retraités plus célèbres et plus aguerris : les généraux Emmanuel Karenzi Karake et Jack Nziza.

Lt Gen Karenzi Karake na Major Gen Jack Nziza mu basirikare bakuru bahawe ikiruhuko

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

La Commission électorale rwandaise a transmis le dossier de D. Rwigara…


NEC yiteguye gutanga inyandiko z’umukandida wakoresheje inyandiko mpimbano (Izuba Rurashe, 19/07/2017)

Traduction

La CEN est disposée à transmettre le dossier de la candidate qui suspectée de faux et usage de faux

Dans le corps de l’article, on lit pourtant que le président de la dite Commission, Kalisa Mbanda, a déclaré à la presse que ce dossier a déjà été transmis à certains organes, sans plus de précisions, qui l’avaient demandé.

L’adresse URL – http://izubarirashe.rw/2017/07/nec-yiteguye-guha-nizindi-nzego-inyandiko-zumukandida-wakoresheje-inyandiko-mpimbano – indique que la CEN est disposée à le communiquer à d’autres organes qui ont la responsabilité de poursuivre les infractions à la loi.

Publié dans Élections, Éthique, droits de l'homme, justice, Politique, presse, rwanda | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Juillet 2016 : un Sommet pour le Rwanda


Les présidents Paul Kagame et Idriss Déby exhibant le passeport africain lors du Sommet de Kigali.


Il y a exactement un an, se clôturait à Kigali le Sommet des Chefs d’État de l’Union Africaine.

La rencontre avait été une réussite d’après ses organisateurs et les invités. 

La ville de Kigali avait ajouté le Kigali Convention Centre (KCC) et l’hôtel Marriott à son parc immobilier. En plus du Marriott, la capitale hébergeait dorénavant le Radisson Blu au sein du complexe KCC.

Mais il y avait le revers de la médaille : le ministre de la Coopération internationale et ambassadeur – représentant permanent – du Rwanda aux Nations-Unies brillait par son absence.

On parlait aussi de plus en plus de l’émigration de centaines de Rwandais poussés par la faim causée par la sécheresse, une agriculture peu performante et l’absence de réaction des autorités accaparées par d’autres priorités.

Un an, c’est peu et c’est beaucoup à la fois et ça passe très vite surtout quand, comme au Rwanda, il s’y passe tellement d’événements peu banals.

La crise alimentaire est passée. L’ancienne excellence a disparu complètement. Sujet tabou.

Aujourd’hui nous sommes complètement focalisés sur la campagne de réélection du président Paul Kagame et juillet 2016 nous semble déjà si éloigné.

NKB-D 20/07/2017

Le Rwanda a faim : la ministre de l’agriculture se plaint (NKB-D, 17/07/2016)

Publié dans afrique, agriculture, alimentation, Élections, Développement, economie, exil, immobilier, Kigali, Nations Unies, Ouganda, rwanda, Umutara, Urbanisme | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Des signatures de morts et des exécutions extra-judiciaires virtuelles ?


Kigali nie l’existence d’exécutions extra-judiciaires

Dans son dernier rapport sur la situation des droits au Rwanda, l’organisation de défense des droits de la personne Human Rights Watch a publié les noms et les photos de 37 petits criminels présumés tués par les forces de sécurité ou des auxiliaires de ceux-ci.

La réponse des autorités rwandaises exprimée par le ministre Justice Johnston Busingye est que ce rapport est bidon, fake.

Ont-elles mené leur propre enquête pour déterminer que ces personnes sont bien vivantes ou qu’elles sont mortes dans d’autres conditions que celles décrites par l’ONG internationale ?

Voilà, c’est tout ! Rien sur les circonstances dans lesquelles ces 37 personnes ont péri mais juste une mise en doute de la crédibilité de HRW. Le ministre tire sur le messager HRW mais n’écrit rien sur le message à propos des disparus.

En comparaison, lorsque l’activiste Diane Shima Rwigara, l’ex-candidate à la candidature pour l’élection présidentielle a remis un millier de signatures pour appuyer son dossier de demande, la Commission électorale est parvenue à rapidement identifier des « signatures de personnes décédées » et celles de membres d’un parti politique qui n’étaient pas consentants.

Il serait pourtant très facile pour le gouvernement rwandais de disqualifier le rapport de HRW en faisant comme pour les signataires de Mme Rwigara, à part que la liste des présumées victimes d’exécutions sommaires est bien plus courte et qu’elle comporte leurs photos.

Pas le temps ? D’autres choses plus importantes et plus urgentes à faire ?

NKB-D 

Leta y’u Rwanda iramagana raporo ya HRW ishinja inzego z’umutekano ubwicanyi (Bwiza)

Rwanda says HRW report on extrajudicial killings is ‘fake’ (The East African)

Rwanda : le pouvoir rejette toute exécution arbitraire (TV5 France)

Rwanda : Exécutions sommaires de personnes soupçonnées de petite délinquance (HRW)

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

Élire Paul Kagame à plus de 98% : mission possible


Photo : The New Times

Face à deux candidats sans passé de leadership politique ou administratif – Frank Habineza et Philippe Mpayimana – n’ont jamais occupé de postes politiques ou administratifs (civils ou militaires) – le président rwandais pourrait améliorer ses scores de 2003 et 2010.

En 2003, le président Paul Kagame était opposé à l’ancien premier ministre Faustin Twagiramungu et l’ancien ministre feu Jean-Nepomucene Nayinzira. Ces deux challengers avaient recueilli à deux un peu moins de 5%. Le bourrage d’urnes en faveur du sortant et la destruction des bulletins de l’ex premier ministre ont été évoqués mais celui-ci a concédé sa défaite et les observateurs internationaux ont validé l’exercice.

En 2010, les partis PSD (Parti social démocrate) et PL ( Parti Libéral), membres de la coalition au pouvoir menée par le FPR (Front patriotique rwandais) avaient présenté leur candidat respectif à savoir les anciens ministres Jean-Damascene Ntawukuriryayo et Prosper Higiro. Le score du chef de l’État avait été de 93%.

En 2015, lors du référendum qui a promis la modification de la Constitution de 2003 pour permettre au titulaire de la présidence de se représenter, les votes favorables avaient dépassé et le Parti au pouvoir espère un résultat similaire le 4 août.

C’est un objectif tout à fait réalisable vu le rapport des forces sur le terrain.

NKB-D 18/07/2017

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame donne le coup d’envoi de sa campagne

Rwanda : Deux petits candidats d’opposition en lice face à Paul Kagame

Rwandans celebrate decades of gains at campaign rallies

Diane Rwigara, une voix critique exclue de la présidentielle rwandaise

Élection présidentielle rwandaise de 2010

Publié dans Élections, démocratie, Politique, rwanda | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Médias et financement  de la campagne électorale au Rwanda : pas de limites


Le siège du Front patriotique rwandais, le parti au pouvoir. Il a été inauguré par le président Paul Kagame, le 17 juin 2017. 

En regardant une chaîne de télévision rwandaise diffuser intégralement un meeting électoral du président candidat Paul Kagame, un de nos lecteurs s’est demandé si le temps d’antenne pour les trois candidats étaient réparti équitablement. Il en doutait.

Nous nous demandions quant à nous, si Il y avait une limite supérieure aux fonds qu’un candidat pouvait investir dans cette campagne électorale vu l’immense disproportion entre le candidat et son parti au pouvoir et les deux autres candidats. Mais aussi vu le peu de moyens dont dispose le pays et ses habitants.

Nous avons posé la question à l’un de ces trois candidats.

Il nous a répondu qu’il n’y a aucune limite ni en termes de temps d’antenne entre les candidats ni en matières de moyens financiers qu’ils peuvent injecter dans la campagne.

La seule interdiction, selon ce candidat dont le budget est limité par… « la force des choses », est les financements en provenance de l’étranger.

NKB-D 16/07/2017

Photos: Igihe

Kongere idasanzwe ya FPR Inkotanyi yo kwemeza umukandida yateraniye mu nyubako nshya (Igihe)

Publié dans Élections, Éthique, communication, médias, Politique, rwanda | Tagué , , | Laisser un commentaire

Rwandair a raté son premier vol depuis Bruxelles et la campagne électorale 


Le vol inaugural de Bruxelles à Kigali via Gatwick au sud de Londres par la compagnie aérienne rwandaise RwandAir,  aurait dû  coïncider avec le début de la campagne électorale triomphante et triomphale du chef de l’État rwandais qui est sûr de se succéder.  

Malheureusement quelqu’un n’a pas correctement effectué son travail et ce vol est tombé à  l’eau, heureusement sans faire de victime. 

Cet échec a surement un coût au delà du « coup moral » encaissé par les parrains de Rwandair, au premier desquels on trouve le président Kagame.

Le nouveau directeur ne devrait pas démissionner et il ne devrait pas être démis, mais il ne faudrait pas que de tels couacs se reproduisent trop souvent… 

RwandAir rate son premier vol depuis Bruxelles

Publié dans Aviation, Élections, belgique, communication, Kigali, rwanda, Transport | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire