Les positions des Tshisekedi vis à vis du Rwanda et des Tutsis


Le Fils

Feu le Père

Pour certains RD Congolais et quelques autres, la République du Rwanda, les Rwandais et particulièrement les Tutsis, sont à la base de la situation actuelle difficile de la République démocratique du Congo.

Pour certains. Pas pour tous.

NKB-D 18/01/2019

Publicités
Publié dans Élections, Congo, démocratie, FPR RPF, génocide, hutu, Paul Kagame, rwanda, tutsi | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jocelyne Ingabire battue, morte sans soins, 10 ans de prison pour son ex


Dix ans de prison pour avoir porté des coups mortels à sa compagne enceinte

Man krijgt 10 jaar cel voor doodslaan van 7 weken zwangere vriendin

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

MwISS Rwanda 2019 : Mwiseneza éclipse les autres belles


Josiane Mwiseneza : la jeune femme qui fait vibrer le Rwanda

Jambo News

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

Miss Rwanda des Campagnes ou de la Capitale ?


Un de nos amis et lecteurs, nous disait récemment qu’à Kigali on ne parle que de Josiane Mwiseneza mais il ne nous en a pas dit plus en nous assurant que nous en entendrions encore beaucoup parler par nous-mêmes.

Depuis, nous voyons un peu partout sur les réseaux, médias sociaux, en ligne et autres, des discussions et des articles concernant ladite Josiane.

Mlle Mwiseneza fait beaucoup parler d’elle depuis qu’elle a été retenue parmi les 20 finalistes du concours Miss Rwanda 2019.

D’après les médias rwandais – majoritairement en kinyarwanda – et des publications/discussions sur certaines pages du réseau social Facebook que nous avons consultés pour en savoir davantage, Mwiseneza – littéralement je la nomme bien ou la bien nommée – s’est fait remarquer en arrivant à pied à la première phase de sélection de Miss Rwanda.

Contrairement aux candidates habituelles, elle n’habite pas la capitale et ne s’exprime pas très bien dans les langues étrangères, lit-on.

Pour couronner le tout, l’une des autres candidates a mis « savage » sur une photo d’elle avec Mwiseneza et l’a postée sur un réseau social.

Cette action a été très mal prise par l’opinion publique et la rivale de Mwiseneza a été unanimement critiquée et sommée de s’excuser. Conséquences : « Miss Paysane » est aujourd’hui la favorite pour être Miss Rwanda malgré ses faiblesses linguistiques et une beauté plus… « sauvage », selon certains.

Sur les réseaux sociaux, alors que certains évoquaient l’opposition ville – campagne, d’autres ont été plus loin en parlant de Josiane Mwiseneza comme d’une représentante du rubanda nyamwinshi – le peuple majoritaire… Comprenez les Hutus.

On peut se demander comment ils ont déterminé son « ethnie », alors que le sujet n’est pas banalement abordé dans le pays.

Quoiqu’il en soit, nous avons appris qu’un journaliste de la radio télévision publique a souhaité qu’elle soit désignée Miss Rwanda tandis que d’autres qui pensent que les jeux sont déjà faits proposent qu’elle soit nommée la Miss des Banyarwanda.

Mais elle n’a pas que des supporters puisqu’au moins une autre personne a publié la photo de Mwiseneza accompagnée de celle de feu Grégoire Kayibanda, le premier président de la République rwandaise, président du parti Mouvement démocratique républicain (MDR) Parmehutu.

Le MDR a contribué à renverser la monarchie nyiginya et s’est présenté comme le défenseur des droits du « petit peuple majoritaire ». Par mes Hutus !

Josiane et Kayibanda ! Vraiment n’importe quoi !

À suivre, la finale de Mwiss Rwanda, ce sera le 26 janvier.

NKB-D 10/01/2018

Josiane Mwiseneza : la jeune femme qui fait vibrer le Rwanda (un article en français exhaustif, publié par Jambo News, Belgique 11/01/2018)

Nyampinga wahaye Mwiseneza Josiane inyito idasanzwe yatutswe bikomeye

Sandrine yavuze uburyo Mwiseneza Josiane adakwiriye ikamba yewe ko atagaragara no mu bisonga[AMAFOTO]

Miss Popularity Josiane Mwiseneza for Miss Rwanda 2019

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

Pour prendre le pouvoir, Kagame n’a pas pris la radio


Le lieutenant Kelly Ondo Obiang annonçant à la radio nationale, le renversement du pouvoir au Gabon

Nous avons assisté en direct sur tous nos écrans à une tentative de coup d’État qui a eu pour scène le Gabon.

Il semble que les militaires qui ont tenté le coup, ont espéré que la simple annonce du putsch allait entraîner une insurrection contre le régime du président Ali Bongo.

Pour étouffer leurs ambitions dans l’œuf de la radio, il a suffi, d’après les médias qui ont couvert ces incidents, que les super-gendarmes du GIGN* gabonais prennent d’assaut la radio nationale et arrêtent/ »neutralisent » les putschistes.

En un avant-midi tout était fini.

Ça aurait pu marcher : on a vu des coup d’États réussir en prenant la radio, en annonçant le renversement du régime, en prenant quelques sièges d’institutions importantes et en arrêtant/tuant les personnalités déchues. L’essentiel de l’action se passait dans la capitale et le reste du pays suivait.

Ce modus operandi « clé en main » n’est pas celui adopté par l’actuel président de l’Union africaine, le président Paul Kagame considéré aujourd’hui comme un modèle dans de nombreux pays de l’Afrique francophone, Gabon y compris.

Comment a-t-il fait ?

Je vous renvoie à un précédent commentaire

C’est beaucoup plus long en termes de temps et ce n’est pas une simple ligne droite de la caserne à la radio puis au palais présidentiel mais c’est probablement plus durable. Quand ça réussit !

NKB-D

*Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale, exactement comme en France.

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

#Kwibuka25, 25 ans : le crescendo vers le génocide des Batutsi


Le bâtiment du parlement rwandais qui a été bombardé par l’armée gouvernementale à partir du 7 avril. Un bataillon des troupes rebelles y étaient cantonnés conformément aux Accords d’Arusha signés le 4 août 1993.

Chaque année depuis 25 ans, les Rwandais et le monde commémorent le génocide perpétré contre les Tutsis au Rwanda en 1994.

Au Rwanda et dans la diaspora rwandaise, ces commémorations durent du 7 avril jusqu’en juillet, à peu près les 100 jours qu’ont duré les massacres de Tutsis mais aussi les assassinats des opposants politiques et des personnes associées aux premiers et aux seconds.

Mais le génocide des Tutsis et les massacres des opposants et leurs familles ne se sont pas produits sans qu’il n’y ait des signes avant-coureurs.

Nous avons évoqué ici le 5 janvier 1994 et le blocage de la mise en place des institutions de la transition prévue par les accords de paix d’Arusha signés entre le gouvernement de l’époque et les rebelles du Front patriotique rwandais dont le chef militaire était Paul Kagame.

Du 5 janvier, date de la prestation de serment du président Habyarimana au 7 avril, date de son assassinat, il y eut d’autres événements – souvent sanglants – qui allaient clairement dans la mauvaise direction.

Personnellement, nous avons choisi à l’époque de rester loin du Rwanda parce que selon nous, ces violences n’étaient pas choses banales contrairement à ce qu’affirmaient certains optimistes qui allaient et venaient au pays.

Les 3 mois qui ont précédé l’explosion de violences d’avril méritent d’être rappelés si pas commémorés en ce #Kwibuka25, le 25e anniversaire des terribles événements du printemps 1994. C’était la saison des pluies.

NKB-D

Publié dans rwanda | Laisser un commentaire

Mushikiwabo à pied d’œuvre : Francofunny ? Francophonie !


Le français « Quand le vin est tiré, il faut le boire » n’est pas l’équivalent du kinyarwanda « Urwishigishiye ararusoma » mais on est pas loin.

Dans les deux cas, les deux langues, il est question de boissons alcoolisées qu’il faut gérer – et digérer – une fois qu’elles sont disponibles parce que vous les avez produites.

Il s’agit d’être cohérent, conséquent, logique, d’assumer ses actes, de finir ce qui est commencé, de récolter ce qu’on a semé, d’aller au bout/au fond des choses, etc.

Au travail !

Francophonie – Prise de fonctions de Louise Mushikiwabo au poste de Secrétaire générale de la Francophonie

Louise Mushikiwabo, nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie, entre en fonction

Entrée en fonction de Louise Mushikiwabo à la tête de la Francophonie

Louise Mushikiwabo prend officiellement ses fonctions à la tête de la Francophonie

Publié dans culture, diplomatie, Education, Enseignement, Francophonie, Kinyarwanda, Langues, rwanda | Tagué , | Laisser un commentaire